Salle blanche

Un brin d’histoire…

Le concept Snoezelen est venu de deux psychologues hollandais vers la fin des années 80. Ayant démontré ses bienfaits pour plusieurs clientèles, l’approche s’est répandue à l’échelle internationale.

À qui s’adresse Snoezelen ?

Tout d’abord conçu pour l’accompagnement des personnes multihandicapées, le concept Snoezelen s’étend maintenant dans divers milieux d’intervention et tend à améliorer la qualité de vie de personnes jeunes ou moins jeunes atteintes de troubles sensoriels, intellectuels ou physiques.

Objectifs visés:  

1. Trouver un état d’accalmie pour être plus disponible ensuite à l’environnement physique et humain.  

2. Servir d’intermédiaire entre la personne et son intervenant pour l’aider à découvrir ses goûts, ses champs d’intérêt, ses sources de plaisir et de satisfaction.

3. Proposer des expériences sensorielles (vue, ouïe, toucher, goût, odorat) et la recherche de satisfaction en respectant sa motivation et son rythme.

4. Favoriser l’accompagnement de la personne par l’observation, l’animation de l’environnement, le partage des sensations, le temps privilégié et le respect.  

Pour permettre cette stimulation, plusieurs moyens sont utilisés: effets lumineux, diffuseur d’arôme, matelas de détente, bain de balles, tube de lumière, projecteur d’image, etc.

Sans être un lieu de performance ou d’attente de rendement de la part de l’élève, la salle blanche peut tout de même répondre à des objectifs généraux dans le développement de notre clientèle.

 

Les commentaires sont fermés.